Dans la foulée de la dernière "fashion week" de Paris, parlons un peu chiffons, en revenant sur une rencontre promotionnelle entre le jeune mannequin vedette Twiggy ("la brindille") et Patrick McNEE/John STEED, lors d'une séance photo aux studios Teddington de Londres le 5 janvier 1967.

twiggy-steed

Dirigées par le déjà fameux Terry O'NEILL, ces prises de vues prestigieuses ont fait l'objet d'un reportage filmé par BRITISH PATHÉ pour les actualités de l'époque, document ô combien précieux et délicieux pour les fans d'aujourd'hui !
Par la grâce d'internet, il est visible sur le site de cette vénérable institution britannique :

avengers-riggs-new-rigs

Contrastant avec la fragile Twiggy, on y découvre que plusieurs sportifs renommés participèrent à ces photos aux côté de Diana RIGG et de P. McNEE : l'haltérophile George MANNERS, le jockey Josh GIFFORD, le boxeur Billy WALKER, le pilote automobile Graham HILL, et la nageuse Linda LUDGROVE...

A noter aussi la supervisation technique du cascadeur (puis réalisateur) Ray AUSTIN.

Ces clichés furent exploités pour promouvoir notamment la nouvelle garde-robe, signée Alun HUGHES et  Pierre CARDIN, portée respectivement par Emma PEEL et John STEED dans la 5e saison (en couleur, donc. Janvier/Novembre 1967) de la série de Chapeau Melon & Bottes de Cuir (le titre en V.F. nous semble des plus appropriés dans ce contexte,n'est-ce pas ?!).

Twig-1

Certaines images figurent disséminées dans quelques ouvrages consacrés à la série, en particulier dans le bel album du Cinquantenaire "The AVENGERS, a celebration" (2010 © Titan Books)...

twiggy61

Précisons que nous ne faisons pas partie de ceux qui encensent les modèles "rachitiques" à la TWIGGY (tout en reconnaissant que celle-ci a avant tout apporté une juvénilité et une fantaisie qui manquait jusqu'alors...), et qu'il est heureux que les partenaires de STEED aient été choisies plus grandes, plus mûres, et quelque peu plus "étoffées"...!

Notre propos pourrait s'achever là, s'il n'y avait pas un intéressant parallèle à établir avec justement une de ces AVENGERS Girls, à savoir la dernière en date : Joanna LUMLEY.

En effet, par une curieuse coïncidence, à la même époque, celle-ci travaillait comme mannequin ! De 1965 à 67 elle mena ainsi une carrière notable, intégrant notamment la maison de la célèbre couturière Jean MUIR. La naissance de son fils y mettant un terme, elle se tournera ensuite vers la télévision et le cinéma, avec le succès que l'on sait...

LUMLEYcomposite-66

Le composite professionnel de Joanna LUMLEY à l'agence Lucie CLAYTON en 1966 >

 

En décembre 2012, a été diffusé sur la chaîne Sky 1 un épisode de la série "Little Crackers" (qu'elle a dirigé et où elle joue)qui s'inspire de ses débuts dans le mannequinat. Pour Joanna, très critique, la condition de modèle (et plus largement celle des jeunes femmes) était difficile dans les "fabuleuses" années 60 : manque de considération, faibles rétributions, système D... Très loin donc du statut des divas actuelles.

 

 

Little+Crackers

< J. LUMLEY dans l'épisode autobiographique de la série TV "Little Crackers"

Signalons enfin qu'une collègue et amie de la jeune Joanna LUMLEY s'appellait Sue PURDIE... Nul doute qu'elle lui fit un clin d'œil, une décennie plus tard, lorsqu'elle choisit le nom de son personnage dans The New Avengers, la fameuse PURDEY ! 

JOANNA-LUMLEY-1966FASHION-SHOOT-FOR-SELFRIDGES-1-C26186

 

 

 

JLumley-3

 

 

 

 

Joanna_GettyCar 

 

 

 

 

 

 

© Jocelyn M. Lecocq - Cet article est la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation préalable.